Chiens Anatomie Généralités
 
Chien

Le squelette du chien

 

Le squelette est la charpente du corps, où s’insèrent les muscles par leurs prolongements : les tendons. Le squelette protège le cerveau et la moelle épinière ainsi que les poumons, grâce à la cage thoracique. Le crâne abrite le cerveau, les organes des sens, la glande hypophyse, véritable chef d’orchestre du système endocrinien.

La colonne vertébrale comprend les vertèbres cervicales, les vertèbres thoraciques, les vertèbres lombaires, les sacrées et les coccygiennes. Les treize paires de côtes s’insèrent sur les vertèbres thoraciques en haut et sur le sternum à leur base, sauf la dernière paire, appelée « côtes flottantes », qui reste libre dans le tissu mou.

Le membre antérieur comprend l’omoplate, l’humérus, le radius cubitus, le carpe, le métacarpe et les phalanges.

 

Le bassin, soudé aux vertèbres sacrées, débute le membre postérieur. Le fémur se prolonge par le tibia et le péroné, séparés du fémur par l’articulation complexe du genou, formée par la rotule et les ménisques. La jambe se termine par le tarse, le métatarse et la phalange. Chez le chien mâle, il existe un os supplémentaire : l’os pénien, situé dans la verge.

 

 
Chien

La peau du chien

 

La peau a un rôle de protection contre les variations de température, contre les pertes d’eau, contre les traumatismes et les microbes. La peau contient de nombreux nerfs qui informent le cerveau par le toucher, mais le sens tactile est bien moins développé chez le chien que chez l’homme.

 

La peau est formée par l’hypoderme, le derme et l’épiderme.

 

  • L'hypoderme
    L’hypoderme est la couche la plus profonde de la peau. C’est un tissu très riche en graisse qui donne à la peau du chien une grande souplesse. Son épaisseur n’est pas identique à tous les endroits du corps. L’hypoderme est très épais au niveau du garrot, par exemple, région que le vétérinaire choisit souvent pour les piqûres. C’est dans l’hypoderme que sont stockées les graisses en excès chez les chiens obèses.

  • Le derme
    Le derme est situé au-dessus de l’hypoderme. C’est une couche de tissu conjonctif qui protège le corps des coups grâce à son élasticité.

  • L'épiderme
    L’épiderme est la couche extérieure de la peau. Les cellules au contact de l’air sont des cellules mortes qui desquament et sont renouvelées au fur et à mesure de leur desquamation. Les pellicules sont provoquées par une trop forte desquamation.

 

 
Chien

Les poils du chien

 

Les poils prennent naissance dans le derme. La taille et la consistance des poils du chien sont différentes suivant l’endroit du corps où ils sont implantés. À chaque poil est annexée une glande sébacée qui sécrète du sébum, substance grasse qui protège le pelage. Le poil se redresse sous l’action d’un minuscule muscle, par exemple si le chien est agressif, et gonfle sa fourrure pour se grandir.

Pour refroidir le corps, l’homme transpire, et le chien halète. En fait le chien transpire aussi, mais seulement par les coussinets plantaires et la truffe où sont situées quelques glandes sudoripares, ou glandes de la sueur.

 

 
Chien

La bouche du chien

 

La bouche est tapissée par la muqueuse buccale. Dix glandes salivaires s’y déversent par leurs canaux excréteurs : deux glandes protides, deux glandes maxillaires, deux glandes sous-maxillaires, deux glandes sublinguales, et deux glandes molaires. La salive contient de nombreuses enzymes qui débutent la digestion. Les dents s’implantent profondément dans la mâchoire.

 

 
Chien

Les dents du chien

 

Chez le chien, on compte 32 dents de lait et 42. Les dents de lait apparaissent en tout premier puis tombent et sont remplacées par des dents d’adulte. L’examen de la dentition permet de déterminer l’âge du chien, car les dents s’usent et leur degré d’usure est proportionnel à leur âge, sauf dans quelques cas particuliers, comme les chiens qui rongent des cailloux, ce qui provoque une usure prématurée.

 

  • Période d’éruption des dents de lait
    A la naissance, le chiot n’a pas de dents
    Entre le 15e et 21e jour : apparition des incisives et des canines supérieures
    Entre le 21e et le 30e jour : apparition des incisives et canines inférieures
    Entre la 3e et la 5e semaine : apparition des molaires de lait.

 

  • Période d’éruption des dents d’adulte
    à 4 mois : remplacement des pinces de lait
    à 4 ou 5 mois : remplacement des mitoyennes de lait
    à 5 mois : remplacement des coins et des canines de lait.

 

  • Période d’usure et de nivellement des dents d’adulte
    à 15 mois : les pinces inférieures sont entamées
    à 18 mois : les pinces inférieures sont nivelées, les mitoyennes inférieures entamées
    de 2 ans à 3 ans : les mitoyennes inférieures sont nivelées, les pinces supérieures s’entament
    de 3 ans à 4 ans : les pinces supérieures se nivellent
    de 4 ans à 5 ans : les mitoyennes supérieures se nivellent et les dents commencent à jaunir
    après 6 ans, il est difficile d’estimer l’âge du chien en examinant seulement sa dentition.

 

 
Chien

Le nez du chien

 

L’olfaction est un sens extrêmement développé chez le chien. L’homme l’a compris depuis longtemps puisqu’il utilise ce don dans de nombreuses activités : chasse, recherche de personnes disparues, recherche d’explosifs, de drogues, etc. Si le monde des hommes est surtout un monde d’images, le monde des chiens est avant tout un monde d’odeurs.

 

Dans les fosses nasales, on trouve les volutes tapissées par la muqueuse olfactive. Plus la surface de contact avec l’air est importante, meilleures sont les aptitudes du chien au flair. Les chiens au long nez, comme les Bergers allemands, ont plus de flair que nos amis chiens de compagnie. Les informations captées par la muqueuse olfactive sont transmises au cerveau par le nerf olfactif.

 

Le chien distingue beaucoup mieux les odeurs que l’homme, en particulier les acides gras volatils, dégagés par les graisses d’animaux mais aussi par les sécrétions des glandes de la sueur (les glandes sudoripares). C’est pourquoi on dit souvent que les chiens sentent les personnes qui ont peur. Toute la vie sociale du chien est basée sur les odeurs.

 

Dès sa naissance, c’est grâce aux odeurs qu’il reconnaît sa mère et qu’il trouve la mamelle nourricière. Les mâles sont capables de détecter une femelle en chaleur à plusieurs kilomètres de distance.

 

 
Chien

Les oreilles du chien

 

L’oreille est divisée en trois parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne :

 

  • L’oreille externe est formée par le conduit auditif externe, profond, et le pavillon de l’oreille, qui est très mobile grâce aux nombreux muscles qui s’y implantent. Le pavillon peut s’orienter dans toutes les directions de l’espace pour capter les moindres bruits. Le conduit auditif externe se termine par le tympan.

  • L’oreille moyenne contient trois petits os – le marteau, l’enclume et l’étrier – qui transmettent les sons perçus par le tympan aux cellules auditives. L’oreille moyenne communique avec le pharynx par les trompes d’Eustache.

  • L’oreille interne est un organe très complexe qui contient les cellules auditives, en relation avec le nerf acoustique, et un organe de l’équilibre qui renseigne le cerveau sur la position du corps dans l’espace. Une lésion de l’oreille interne entraînera des troubles de l’équilibre. L’ouïe du chien est bien développée ; le chien perçoit les ultrasons.

 

 
Chien

Les yeux du chien

 

Les chiens voient-ils le monde de la même façon que leur maître ? On peut se poser la question. En fait, l’oeil du chien n’est pas très différent de l’oeil humain. Les yeux sont protégés par les paupières inférieures et supérieures.

Le chien a également une troisième paupière située au coin interne de l’oeil et qu’on ne voit pas en temps normal. Le globe oculaire, sur sa partie non transparente, et les paupières sont tapissés par la conjonctive. Les glandes lacrymales sont situées au dessus de l’oeil. Les larmes protègent l’oeil contre les agressions et empêchent le dessèchement de la cornée.

 

On rencontre chez le chien des pathologies liées à un excès ou à un défaut de larmes. La cornée doit rester transparente pour laisser passer la lumière. Lorsqu’elle est blessée, on observe des vaisseaux sanguins l’envahir afin de favoriser sa guérison. Ces vaisseaux disparaissent ensuite. La rétine est la zone sensible à la lumière, elle transmet les informations lumineuses au cerveau par le nerf optique.

 

Le cristallin fonctionne comme une lentille, qui se tend ou se contracte pour focaliser la lumière sur la rétine. La vue du chien n’est pas très précise. C’est un sens assez peu développé chez lui, contrairement à l’homme. L’analyse histologique des coupes de rétine de chien nous laisse supposer qu’il distingue assez mal les couleurs.

 

En fait, on suppose que le chien est plus sensible à certaines couleurs qu’à d’autres ; mais, de toute façon, sa vision des couleurs est sans doute très éloignée de celle de l’homme. Par contre on sait que les chiens voient très nettement les mouvements, et sont donc gênés si leurs proies s’immobilisent.

 

 
Chien

Le 6e sens du chien

 

On a tous entendu parler d’un chien qui a parcouru plusieurs centaines de kilomètres pour retrouver ses maîtres. Odorat très développé, souvenir des odeurs, télépathie, sixième sens, aucune explication scientifique sérieuse n’a encore pu lever le voile sur ces phénomènes.

 

Les chiens perçoivent avant l’homme les catastrophes naturelles. Ils sentent le danger. Ils savent si leur maître a des problèmes. La plupart des propriétaires de chiens ont développé avec leur animal une complicité de la vie quotidienne, à tel point que la parole devient inutile.

 

Les chiens nous côtoient tous les jours mais comme tout le monde animal, ils gardent leurs secrets et leurs mystères.

 

 

      Retour

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Localisation

  Centre Ransart
Afficher
Centre canin de formation de Ransart sur une carte plus grande 

Notre centre se trouve Rue René Delhaize160 à 6043 Ransart.

Horaires

  • Nos cours d'éducation collectifs ont lieu
  • - chaque mardi à 19h30 pour les groupes A & B

    - chaque samedi à 9h30 pour les groupes A & B

  • Nos cours d'éducation individuels ont lieu uniquement sur rendez-vous.

Contact

  • Eric Quertinmont
  • 0497/13.60.50
  • eric.quertinmont@gmail.com