Santé Hygiène

Chien

Hygiène & toilettage du chien

 

Garder son chien en bonne santé, au meilleur de sa forme, est indispensable pour son bien-être.

L'hygiène du chien influe sur son comportement. Son état physique joue indéniablement sur son moral.
Autre aspect psychologique méconnu mais intéressant, le toilettage possède de grandes vertus éducatives.

 

Chien


Hygiène du chien

 

  • Pelage du chien
    L’hygiène du pelage du chien permet de détecter les anomalies, mais prévient également la chute des poils et ses conséquences. Même les races qui ne sont pas réputées pour faire des mues abondantes perdent leurs poils. Il est important de différencier les pertes de poils diffuses, qui affectent tout le corps, et les lésions dites localisées qui sont limitées à une zone précise. Il est normal que les poils tombent régulièrement et repoussent. Si des dépilations complètes apparaissent, si le poil est cassant, terne cela peut signifier une affection dermatologique.

  • Nettoyer les yeux du chien
    Quelle que soit la race, les chiens ont une sensibilité particulière au niveau des yeux et cet organe nécessite une attention quotidienne. Chez les petites races, les canaux lacrymaux des yeux du chien se bouchent fréquemment, ce qui a pour conséquence un écoulement des larmes au coin de l’oeil avec une décoloration des poils. Les soins que vous pourrez apporter aux yeux du chien seront externes et ne vont donc toucher que les structures suivantes : cornée, conjonctive, angles des yeux. Les produits à utiliser pour le nettoyage des teux du chien ne sont que des lotions oculaires nettoyantes spécifiques aux chiens ou du sérum physiologique

  • Nettoyer les oreilles du chien
    Il est important de connaître les gestes précis et justes pour nettoyer les oreilles du chien afin de ne pas entraîner des infections. Connaître la structure de l’oreille vous permettra de bien comprendre la façon de procéder pour nettoyer l’oreille de votre chien sans risquer de lui faire mal. En effet, le conduit auditif est coudé, il est donc inutile d’enfoncer un coton-tige à la verticale : il ne passera pas !l est inutile de nettoyer les oreilles de son chien tous les jours. Les soins en profondeur peuvent se faire une fois par semaine. En revanche, vous pouvez nettoyer l’extérieur de l’oreille une fois par jour pour les chiens à oreilles tombantes. Cela permet de vérifier qu’aucune herbe n’est prise dans les poils. Limitez l’emploi du coton-tige à la partie externe de l’oreille seulement. Évitez-le pour conduit auditif car il pourrait repousser toutes les impuretés au fond.

  • Brosser les dents du chien
    L’hygiène dentaire est dure à obtenir chez un chien et pourtant elle est fondamentale.
    La première prévention dentaire consiste à brosser les dents du chien. Pour se faire, il faut utiliser des produits dentaires spécifiques pour les chiens et non votre dentifrice. Le produit le plus courant est une pâte que l’on applique grâce à un doigtier. Il existe aussi des comprimés. Il faut habituer le chiot à cette manipulation dès son plus jeune âge afin qu’il accepte ce brossage de dents. Un brossage régulier permet de retarder l’apparition du tartre.

  • Combattre le tartre
    Le tartre est un dépôt de sels calcaires normalement contenus dans la salive et qui se déposent autour du collet de la dent. L’amas est souvent gris blanchâtre, assez friable. Les germes s’accumulent sous ce dépôt et entraînent une odeur fétide et des infections. Le chien peut saigner car le tartre entraîne le décollement de la gencive. Il fait son apparition vers 5 ans. Il existe des différences en fonction des races, les petites races étant plus sensibles. En cas de présence de tartre, le détartrage constitue l’essentiel des interventions dentaires chez le chien. L’animal est anesthésié pour assurer une bonne contention car le détartrage n’est absolument pas douloureux, sauf si l’animal bouge sans cesse et passe sa langue sur l’appareil. Il doit donc être endormi. Un pas-d’âne est ensuite mis au niveau de sa bouche.

  • Entretien des ongles
    Les ongles des chiens qui pratiquent peu d'exercice ne s'usent pas naturellement. Il faut donc les tailler dès qu'ils vous semblent trop longs. Attention à ne pas faire saigner en les coupant trop courts. Il ne faut pas léser les vaisseaux sanguins qui irriguent la griffe. Les pattes du chien nécessitent aussi de l'entretien. Enlevez la saleté qui s'accumule entre les doigts : en se désséchant, elle risquerait de causer des douleurs lorsque votre chien se déplace. Chez les chiens à poil long, il faut tailler les poils des espaces interdigités.

 

Chien

 

Toilettage du chien

 

  • Lavage du chien
    La peau de votre chien, comme celle de l’homme, est recouverte d’un film cutané qui la protège et permet de résister aux agressions extérieures (froid, humidité, agressions par des bactéries ou des champignons. Les shampooings destinés aux chiens ont les propriétés physico-chimiques permettant de préserver ce film cutané. La peau du chien étant plus alcaline que celle de l’homme (pH de 7,5 à 8), on ne doit jamais employer un shampooing humain.

    Fréquence : Entre le quatrième et le septième mois de son existence, le chiot perd sa toison de bébé pour prendre son poil définitif. Vous pouvez le laver dès 2 mois. Le shampooing ne doit pas être trop fréquent.
    Une fois tous les deux mois est l’idéal. Les lotions sans rinçage vous permettront une remise en beauté rapide de votre animal.

  • Peau du chien
    La peau du chien est très fine, sensible et délicate. Son pH est différent du nôtre, c’est pourquoi il est impératif d’utiliser des produits adaptés. Situées sous la peau, les glandes sébacées sécrètent une substance grasse et gainante – le sébum – qui remonte de la peau vers le poil, enrobe celui-ci et le protège. Même si une bonne hygiène passe volontiers par le bain, ce dernier ne doit jamais être « décapant » et dégraisser entièrement la fourrure ni la peau, qui seraient alors soumises aux agressions extérieures.

    Comme nos cheveux, les poils naissent, croissent, vieillissent et meurent, remplacés par de nouveaux poils. La phase de croissance est dite anagène. Suivent la phase transitoire dite catagène, puis la phase thalogène, c’est-à-dire l’arrêt d’activité du poil : il est techniquement « mort », mais reste présent dans la peau tant que le poil suivant, en phase anagène, ne l’a pas « poussé » dehors. Il tombe alors. Cette chute, lorsqu’elle est importante et simultanée pour une grande partie du pelage, constitue la mue.

  • Types de poils
    Il existe de nombreux types de poil bien spécifiques selon les races de chiens.
     

    • Le poil ras
      Un sous-poil court, modérément abondant, et des jarres très courtes également, lisses, nombreuses et serrées, homogènes. Égale longueur sur tout le corps. C’est la robe des Dobermann.
      Évidemment pas de contrainte de démêlage sur ce type de robe.

    • Le poil court et double
      Constitué d’un sous-poil laineux, abondant, très dense et de jarres courtes, lisses et douces. C’est le cas desLabradors. Pas de risque de noeud même si les poils de l’encolure, de l’arrière des cuisses (culottes) et de la queue sont notablement plus longs. Mue deux fois par an.

    • Le poil long et double

      Sous-poil très dense et plus long derrière les oreilles, aux aisselles, aux culottes et à la queue. Jarres plus ou moins longues, lisses et brillantes. Robe des Colleys. Risques réels d’emmêlage du sous-poil aux endroits précités. Les jarres elles-mêmes sont peu sujettes aux noeuds sauf en cas de négligence caractérisée... Mue deux fois par an.

    • Le poil mi-long à long et sec

      Dit « de chèvre », il possède assez peu de sous-poil. C’est une robe sèche dont les jarres n’ont pas l’aspect lisse et brillant de la précédente. C’est la robe des Briards, Bergers des Pyrénées. Le sous-poil, plus long et fourni aux endroits habituels est évidemment susceptible de s’emmêler, mais le poil de couverture lui-même s’emmêle assez peu comparativement à sa longueur, et se démêle relativement bien, s’il est de bonne qualité, c’est-à-dire réellement sec

    • Le poil mi-long, soyeux et plat

      Catégorie spécifique aux Épagneuls et dérivés. C’est une robe au sous-poil modérément serré, au poil de couverture fin mi-long à long, lisse, abondant, d’aspect brillant et très doux. C’est le poil de la majorité des Épagneuls et des Spaniels.

    • Le poil long et soyeux

      Semblable à des cheveux humains, donc pratiquement dépourvu de sous-poil. Les jarres sont extrêmement abondantes, fines, soyeuses. Noeuds garantis en l’absence d’un entretien quotidien. C’est la robe des Afghans, Bichons maltais, Yorkshires Terriers. C’est par ailleurs une fourrure fragile, cassante, qu’il faut graisser régulièrement.

    • Le poil dur

      Peu de sous-poil, des jarres rêches, sèches au toucher, plates ou ondulées selon les races. Ce poil a la grande particularité de ne pas tomber une fois mort. Il faut donc l’arracher par épilation pour laisser pousser le suivant. Robe des Terriers tels le Westie, le Scottish Terrier, le Fox Terrier. Lorsqu’il est de bonne qualité, le poil est vivement coloré. En revanche, les teintes sont plus ternes si le poil est mou ou laineux (tondu, par exemple).

    • Le poil bouclé

      Peu ou pas de sous-poil et des jarres bouclées à croissance continue. Pas de mue, il faut tondre ou réaliser une coupe aux ciseaux. Les plus connus sont les Caniches et le Bichon frisé.

    • Le poil cordé
      Les poils fins du duvet s’enroulent en poussant autour d’un poil de jarres droit et lisse, formant ainsi une cordelette type dreadlock des « rastas ». C’est le cas de plusieurs Bergers de l’Est.

 

      Retour

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Localisation

  Centre Ransart
Afficher
Centre canin de formation de Ransart sur une carte plus grande 

Notre centre se trouve Rue René Delhaize160 à 6043 Ransart.

Horaires

  • Nos cours d'éducation collectifs ont lieu
  • - chaque mardi à 19h30 pour les groupes A & B

    - chaque samedi à 9h30 pour les groupes A & B

  • Nos cours d'éducation individuels ont lieu uniquement sur rendez-vous.

Contact

  • Eric Quertinmont
  • 0497/13.60.50
  • eric.quertinmont@gmail.com