Chiens Soins

Chien


Examiner son chien

 

Il vaut mieux prévenir que guérir. La prévention médicale, au même titre que l’alimentation et l’hygiène, permettra à votre chien de rester en bonne santé. Assurer des soins réguliers pour son chien permet de surveiller constamment son état de santé. Pour cela, il faut savoir comment le tenir et selon quelles méthodes l’examiner.

 

Les examens courants :

 

  • Les yeux : Ils offrent un critère très précis de l’état de santé d’un chien. Pour l’examen, il faut tirer sur la paupière inférieure, vers le bas. On observe alors la conjonctive, elle doit être rosée.
  • Le ventre : La palpation de l’abdomen est très importante. Chez un chien en bonne santé, elle doit être indolore et le ventre est mou.
  • Le pelage : Inspecter le pelage est une étape obligatoire. Il faut regarder entre les coussinets, sous les aisselles et au niveau du bas du dos. Ce sont les localisations préférées des parasites.
 

Chien


La truffe du chien

 

Très souvent on entend dire : « Mon chien est malade, sa truffe est sèche... Il n ’a pas de fièvre, sa truffe est froide... ».

En fait, l’état de la truffe du chien est un signe qui peut alerter le propriétaire mais qui, à lui seul, ne signifie pas grand-chose.

 

Il faut faire un examen plus complet pour préciser l’état du chien. Il y a des chiens très malades dont la truffe paraît tout à fait normale. La truffe normale est froide, humide et brillante. En général elle est de couleur noire. Pendant le sommeil, elle est plus chaude et plus sèche.

 

Dans certains cas de maladies, la truffe présente des symptômes de différents types:

 

  • L’écoulement du nez appelé jetage, peut être clair comme de l’eau ou épais, jaune ou verdâtre. Consulter le vétérinaire.
  • Le dessèchement de la truffe peut provenir de troubles graves. Mais cela peut aussi être simplement le signe d’une fatigue, par exemple après une maladie ou après une période d’allaitement.

 

Les modifications de l’état de la truffe traduisent des troubles très variés, qui nécessitent un examen approfondi avant de faire un diagnostic trop hâtif.

 

Chien


La pharmacie de base

 

Pour prendre soin de votre chien, il faut vous équiper en petit matériel (ciseaux, bandes, pince à épiler…), en médicaments, sans pour autant « jouer » au vétérinaire. Il est utile de prévoir quelques médicaments chez soi pour assurer soins et gestes de première urgence.

 

La trousse :

 

  • Des compresses
  • De l’alcool : vous pouvez acheter des compresses imbibées toutes prêtes chez le pharmacien
  • De la Bétadine ou de l’alcool iodé
  • Du sparadrap ou de l’élastoplaste
  • Des bandes
  • De l’eau oxygénée pour désinfecter les plaies
  • Du savon de Marseille, le meilleur désinfectant en cas de morsure
  • Un spray désinfectant
  • Du sérum physiologique pour nettoyer les yeux
  • Une crème antibiotique pour les plaies

  • Une pince à épiler pour retirer des herbes, des tiques
  • Un coupe-griffes
  • Des seringues de 2 ml pour donner les médicaments liquides
  • Des ciseaux (petits ciseaux à bout pointu)
  • Une attelle en cas de boiterie

  • De l’éther pour les tiques (demander une ordonnance à votre vétérinaire)
  • Un pansement intestinal pour les débuts de diarrhées
  • Une boîte d’antibiotiques dont votre chien a l’habitude pour éviter les allergies
  • Un sirop anti vomitif
 

Chien


Donner un médicament à son chien

 

N’essayez pas de surprendre votre chien pour lui administrer un médicament car il ne se fera pas prendre deux fois. Il faut, ou bien que vous le teniez d’une main ferme par la peau du cou comme si vous souhaitiez le soulever, ou bien simplement que vous souleviez la babine, en maintenant dans les deux cas, la tête du chien un peu en arrière.

 

Il est préférable de trouver la formule qui convient le mieux à votre chien : sucre, poudre, gouttes, pâte, comprimés. Respectez toujours les doses des médicaments en fonction du poids de votre chien ainsi que la durée du traitement. Ne forcez pas votre chien à avaler un médicament, il pourrait faire une fausse déglutition. Mélangez-le à son mets préféré. S’il salive un peu après l’ingestion d’un produit, il ne faut pas vous inquiéter.

 

  • Donner un comprimé à son chien

    Tenez-le entre le pouce et l’index, ouvrez la gueule du chien par une pression au niveau des commissures des lèvres et mettez le comprimé au fond de la gorge, refermez la gueule et massez la gorge. Les comprimés peuvent aussi être glissés dans un morceau de viande ou de fromage. Vérifiez qu’il n’a pas gardé le comprimé dans la bouche.

  • Donner un liquide à son chien

    Mettez une seringue sans aiguille aux commissures des lèvres afin que le chien ne morde pas la seringue. Renversez un peu la tête du chien en arrière en le tenant par la peau du cou. Il ouvre alors automatiquement la bouche. Versez doucement le produit. Faites le boire à la seringue pour lui faire avaler le produit.

    Pour les chiots, il est préférable de choisir un produit sous forme de gouttes. Elles peuvent aussi aisément être mélangées à l’alimentation.

 

      Retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Localisation

  Centre Ransart
Afficher
Centre canin de formation de Ransart sur une carte plus grande 

Notre centre se trouve Rue René Delhaize160 à 6043 Ransart.

Horaires

  • Nos cours d'éducation collectifs ont lieu
  • - chaque mardi à 19h30 pour les groupes A & B

    - chaque samedi à 9h30 pour les groupes A & B

  • Nos cours d'éducation individuels ont lieu uniquement sur rendez-vous.

Contact

  • Eric Quertinmont
  • 0497/13.60.50
  • eric.quertinmont@gmail.com